Lacs d'altitude dans le Massif d'Aneto, dans le département des Hautes-Pyrénées (© BRGM - Pierre Vassal)

Les Pyrénées, premier chantier régional du RGF

Ouvert en 2013, le chantier Pyrénées est en cours jusqu'en 2018. L'ensemble de la géologie des Pyrénées est revisité, actualisé et synthétisé par des équipes de spécialistes thématiques et régionaux du BRGM et du monde académique (CNRS et universités). Ces travaux aboutiront à la constitution d'une couverture de connaissance géologique continue et homogène et cohérente des Pyrénées et de leur prolongement sur le plateau continental.

Le choix du Conseil Scientifique du RGF s'est porté sur ce territoire qui focalise actuellement une intense activité de recherche en géosciences, tant en termes de connaissance des structures et de compréhension des processus géologiques que de prospection de nouvelles ressources et d'étude des risques naturels. Ce chantier transfrontalier implique la coopération de scientifiques français, espagnols et andorrans.

Un inventaire complet de la géologie pyrénéenne

Première étape de ce premier chantier régional : réunir et remettre à niveau toutes les cartes et toutes les données issues de la recherche géologique dans cette région sur les vingt dernières années. Un inventaire complet de l'ensemble des objets géologiques répertoriés est en cours de réalisation.

 

Massif de l'Aneto, le point culminant des Pyrénées

Massif de l'Aneto, le point culminant des Pyrénées. © BRGM - P. Vassal

Des campagnes de terrain

Des campagnes de terrain, réalisées en partie dans le cadre de thèses, permettent d'acquérir de nouvelles informations et de valider les anciennes données.

Le dernier Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) a eu lieu en mai 2016 auprès de la communauté des géosciences. Il était destiné à sélectionner des projets de recherche dans le cadre d'une thèse et de quatre thématiques de masters.

Ajoutés aux trois précédents AMI (2013, 2014 et 2015), ce sont au total 13 thèses et 25 masters consacrés au chantier Pyrénées. La liste est disponible en pièce jointe ci-dessous.

Des acquisitions nouvelles de données géologiques et géophysiques pour la connaissance 3D

Les nombreuses données de surface et de sub-surface vont être utilisées pour élaborer des modèles géologiques 3D à différentes échelles, locales à plus régionales.

Ces modèles prévisionnels permettront de planifier les acquisitions de données nouvelles (forages, levés géophysiques au sol ou aéroportés…), qui viendront compléter la connaissance géologique 3D nécessaire pour la recherche de ressources en eau, de substances minérales et la connaissance des aléas.

De la 3D à la 4D

Au-delà de la représentation en trois dimensions de la géologie pyrénéenne, intégrant les propriétés physiques des roches qui lui sont associées, le RGF Pyrénées entend intégrer une quatrième dimension, l'échelle temporelle.

Objectif : réaliser une carte numérique événementielle, en intégrant les différents marqueurs géologiques qui se sont succédé dans le temps pour aboutir aux Pyrénées d'aujourd'hui.

Un accès rapide aux données recherchées

La possibilité de rassembler sur un même objet géologique des informations issues de différentes disciplines des géosciences, et donc de mutualiser les connaissances, constitue la grande nouveauté apportée par le RGF.

À terme, le chantier RGF des Pyrénées fournira à ses utilisateurs un ensemble de connaissances homogène et cohérent sur la géologie pyrénéenne, utilisable pour de multiples applications : gestion du sol ou du sous-sol, exploitation des ressources, prévention des risques naturels ou anthropiques, création d'ouvrages de génie civil,…

Grâce au système d'information du RGF, les pouvoirs publics, les collectivités, les agences de l’eau, les aménageurs publics et privés pourront accéder aux informations qui les intéressent dans chaque domaine d'application des géosciences.

Dernière mise à jour le 20.02.2017